J’auto-sabote mes relations amoureuses – 6 signes révélateurs

j'auto-sabote mes relations

Vous le voulez le Prince Charmant. Au fond de vous, vous aimeriez être enfin la Princesse d’un homme qui vous aime pour qui vous êtes, et vous donne de la valeur au quotidien. Quelqu’un avec qui construire une histoire stable et durable.

Seulement voilà : il y a toujours vos peurs qui viennent tout gâcher. Qui vous disent que vous ne pouvez pas être heureuse, que vous ne le méritez pas. Vos blocages inconscients vous poussent à vous éloigner de votre rêve. A cause d’eux vous auto-sabotez vos propres relations.

C’est quand même dingue ça ! L’auto-sabotage, c’est quand votre inconscient va conforter la théorie que vous avez au fond de vous, à cause de vos blessures du passé : la théorie que de toute façon “ça ne marchera jamais, l’amour ce n’est pas pour moi” etc.

Cela amène à une attitude destructrice de vos propres relations, alors que consciemment vous voulez l’inverse.

J’auto-sabote mes relations amoureuses : voici 6 signes révélateurs.

J’auto-sabote mes relations car j’anticipe ses actes

Cela fait 15 minutes que vous attendez Thomas devant le ciné, et il ne répond pas à vos appels. Une petite voix vous dit « c’est sûr il m’a posé un lapin ! De toute façon je m’en doutais, il met trop longtemps à répondre à mes messages, et puis il a un rapport quand même chelou avec sa pseudo « meilleure amie ». Je suis sûre qu’il est avec elle en ce moment même, le goujat ! »

Vous n’avez pas de patience dans un cas comme celui-ci. Votre cerveau a la fâcheuse tendance de se créer tout de suite des scénarios catastrophe. Autant anticiper le pire ! Vous avez du mal à vous rassurer et à relativiser dans des situations comme celle-ci.

J’ai beaucoup de peurs qui reviennent quand je suis en couple

Etre en couple, c’est un peu l’ascenseur émotionnel pour vous. Toutes vos peurs se ravivent d’un coup sans crier gare : vous avez peur de souffrir, d’être rejetée, abandonnée, trahie, jugée, et j’en passe !

Vous avez du mal à lâcher prise et à vous laisser aller totalement dans la relation. On ne sait jamais ce qu’il pourrait arriver !

Je n’y crois jamais vraiment

J’auto-sabote mes relations car je manque d’estime de moi.

Vous pensez inconsciemment ne pas être assez bien, ne pas mériter le bonheur. Vous aimeriez y croire, mais c’est plus fort que vous. Cette petite voix auto-saboteuse vient à chaque fois tout gâcher…

Ce qui fait que vous vous « auto-conditionnez » à échouer, à souffrir encore et encore. Vous pensez consciemment que c’est à cause de l’autre, mais en réalité c’est votre responsabilité.

Votre responsabilité d’aller vers les personnes qui vous conviennent, des personnes bienveillantes. Votre responsabilité de panser vos blessures pour avoir des relations harmonieuses. Vous en êtes capable, je vous assure. Vous n’avez pas à rester toujours dans ce même schéma décevant et frustrant.

Si vous souhaitez gagner en confiance en vous pour avoir des relations amoureuses plus apaisées et harmonieuses, sachez que je peux vous accompagner sur ce chemin via mon accompagnement bienveillant.

Je suis plutôt exigeante et intolérante envers les hommes

Le mec avec lequel vous êtes en relation n’est jamais assez bien, jamais parfait comme vous l’auriez imaginé. Vous êtes tout le temps dans le doute, et la recherche de ce qui est le mieux pour vous. « Mais mon collègue David a plus d’ambition que Charles, c’est important et je passe peut-être à côté de quelque chose en restant avec Charles »

Vous avez des attentes peut-être un peu démesurées. On dit de vous que vous êtes peut-être trop exigeante avec les hommes.

Voire peut-être intolérante à eux comme si vous l’étiez au gluten. Sur le coup c’est bien kiffant, mais après vous doutez : “est-ce vraiment bon pour moi ?”

Cela fait un mois que vous êtes avec Stéphane, et vous l’avez déjà comparé au moins 20 fois à vos exs. Malgré vos sentiments, vous avez l’impression que vous douterez toujours sur le fait qu’il pourrait être l’homme de votre vie ou non. Il y a tellement de critères à prendre en compte, vous dit votre petite voix !

J’auto-sabote mes relations car je suis susceptible, et sur la défensive

Avec les hommes vous prenez le rôle de la victime, ou de la castratrice au choix. Vous interprétez facilement mal ce qu’il vous dit, et êtes souvent sur la défensive.

Tout à coup vous pouvez passer de la femme douce et gentille à l’amazone prête à sortir ses flèches, au cas où on voudrait faire du mal à votre petit cœur.

C’est votre manière à vous de vous protéger. Votre inconscient veut s’assurer que vous ne baissiez jamais vraiment vos gardes.

Je fuis rapidement dès qu’il y a difficulté, dispute

Vous n’aimez pas les disputes, car pour vous elles sont le signe annonciateur d’une éventuelle rupture, d’un abandon, d’une non-complémentarité. Dès qu’il y a une difficulté dans votre couple, vous avez tendance à vous renfermer sur vous.

C’est souvent vous qui mettez fin à la relation d’ailleurs, ce qui surprend votre partenaire. Vous êtes fière d’avoir été souvent à l’origine des ruptures, mais n’est-ce pas au fond une fuite de la difficulté ?

Est-ce que ce ne serait pas votre peur de souffrir, d’être rejetée qui vous pousse à prendre les devants pour éviter la souffrance : encore une façon de vous protéger…

Ce qui fait que finalement vous enchaînez toujours les mêmes histoires, les mêmes schémas amoureux. Au début tout est passion, puis rapidement ça part en cacahuète. Vous rejetez la faute sur l’autre, mais l’auto-saboteuse en vous en est peut-être aussi responsable 😊

Si vous vous êtes reconnue dans cet article, et que vous souhaitez transformer vos schémas inconscients pour aller vers une relation plus durable et saine, je vous propose de réserver votre appel découverte gratuit en cliquant ici.

Alors, pensez-vous que vous êtes dans l’auto-sabotage ? 😊

Marie, votre coach en amour

Les lectrices de cet article ont aussi lu J’attire les hommes en couple : pourquoi ?

Comment le faire regretter de vous avoir quittée ? Les 4 étapes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *