Comment être soi-même et l’assumer en 6 étapes

être soi-même, épanouie, heureuse, rencontre, couple

La plupart des gens se sentent obligés de jouer un rôle en société, de vivre à travers d’autres personnes, d’aller aux événements où tout le monde va, car c’est ainsi qu’ils ont été habitués. Ils n’arrivent pas à “être soi-même”. Faites-vous partie de cette catégorie de personne ou au contraire assumez-vous pleinement votre individualité en étant vous-même ?

Et si vous appreniez à vous connaître vraiment et à vous respecter, qu’est-ce que cela changerait ?

En effet, si vous ne vous connaissez pas vraiment, si vous ne respectez pas votre personnalité et vos besoins, vous ne pourrez pas attirer à vous la personne qui vous aimera pour qui vous êtes et qui vous respectera en ce sens. Au contraire vous attirerez des personnes qui vous aimeront peut-être, mais qui vous aimeront pour ce que vous représentez pour eux, qui admireront des facettes de votre « fausse » personnalité. Et quand ils se rendront compte qu’ils se sont trompés sur la marchandise, ils prendront de la distance ou alors c’est vous qui ne supporterez plus de porter ce masque…

Bon mais concrètement, comment fait-on pour s’autoriser à être soi-même ?

1 – Commencer par s’écouter

D’abord le meilleur indice pour savoir ce qui vous convient ou non est votre intuition. Vous savez, cette petite voix qui vous parle mais que vous n’écoutez pas forcément. Vous vous rappelez qu’une fois vous étiez avec un proche et d’un coup vous avec eu la nausée, ou mal au crâne, sans savoir vraiment pourquoi. Etes-vous sûr(e) que ce n’était pas le sujet de discussion qui vous mettait mal à l’aise, une remarque qui vous a rappelé un souvenir désagréable ? Votre cerveau est si bien connecté à votre corps, qu’il lui envoie des signaux en continu, car il veut le meilleur pour vous. En fait, le meilleur moyen de vous connaître est de vous ouvrir à vos sensations physiques, ressentir, vous sentir vivre…

2 – Choisir les bonnes personnes à fréquenter pour être soi-même

Une fille de votre école, ou une collègue que vous n’appréciez pas forcément, vous propose d’aller avec elle au concert d’un artiste que vous appréciez. Elle vous propose même la place à moitié prix car la personne qui devait l’accompagner à l’origine finalement s’est désistée. Vous savez que vous ne partagez pas les mêmes valeurs avec cette personne, elle vous fatigue même parfois lors des réunions. Vous vous dîtes tout de même « pourquoi pas, c’est une opportunité intéressante !»

Il est possible qu’en passant du temps avec cette personne vous découvriez des facettes qui vous plaisent. Mais si, quand vous pensez avec votre cœur au moment que vous aller passer ensemble, vous ne vous sentez pas à 100% joyeux et excité, il est fort probable que cette expérience ne soit pas la meilleure pour vous et que vous risquez de regretter d’avoir accepté.

3 – S’ouvrir à toute opportunité de rencontre

Attention :  Ce que je viens de vous dire auparavant ne veut pas dire qu’il faut garder le même cercle d’amis sans s’ouvrir aux autres. S’ouvrir à la rencontre, à la discussion vous aide à mieux vous connaître, car l’Autre est le reflet de vous-même. Une discussion peut vous amener des réponses à vos questions, ou une opportunité que vous ne soupçonniez pas. Par contre, si la passion de votre interlocuteur ne vous intéresse vraiment pas, nul besoin de continuer la conversation.

4 – Se sentir libre de sortir d’une situation où vous n’êtes pas à l’aise

Vous arrivez à une soirée où vous ne connaissez (presque) personne. Vous êtes plutôt sociable et aimez rencontrer de nouvelles têtes. Plusieurs personnes viennent vous voir, vous posent des questions, mais vous ne vous sentez pas à l’aise et vous ne savez pas pourquoi. Vous sentez une sorte d’osmose entre plusieurs groupes, dont vous ne faites pas partie. Les sujets de discussion ne vous intéressent pas vraiment, vous continuez à vous accrocher cependant. Il n’est que 22h, vous n’allez pas partir maintenant…

Vous parlez à une personne qui paraît sympathique, mais vous vous rendez vite compte que ses valeurs ne correspondent pas du tout aux vôtres (il est axé à fond carrière en entreprise alors que vous réfléchissez à une reconversion, il ne respecte pas vraiment sa copine qui est présente dans la pièce etc.). Vous allez aux toilettes, et dedans vous fermez les yeux en vous demandant ce que vous faîtes ici. C’est encore votre intuition qui vous parle… Vous n’êtes pas obligé de rester, respectez-vous. S’ils vous demandent pourquoi vous partez aussi tôt, vous n’avez pas à vous justifier… c’est génial ! Oui vous avez le droit de partir et de ne pas apprécier cette soirée. Cela ne fait pas de vous quelqu’un d’associable, mais une personne qui se connaît, qui se respecte. Et bravo pour cela !

5 – Oser mettre fin aux relations qui ne vous conviennent pas

Je sais que c’est difficile, que vous n’aimez pas faire de mal aux gens. Vous fuyez peut-être les disputes, vous avez peur de blesser et qu’on vous fasse des reproches. Mais si vous voulez vraiment évoluer dans votre vie, il faut mettre fin à toutes les relations qui ne conviennent plus, et ce avec bienveillance. Vous avez peut-être un ami qui, chaque fois que vous le voyez, se plaint ou vous raconte des histoires qui ne vous intéressent pas. Peut-être que cet ami est très attaché à vous. Mais vous êtes la personne la plus importante pour vous, vous ne pouvez pas vous forcer à passer du temps avec quelqu’un.

Vous ne pouvez pas vous octroyer le luxe d’avoir une relation qui ne va que dans un sens, ni jouer le rôle de l’infirmière avec des personnes qui ne vont pas bien et vous donnent l’impression de vous « tirer vers le bas ». Aussi vous ne pouvez pas tirer profit d’un ami uniquement parce qu’il flatte votre ego=, ou est tout le temps aux petits soins pour vous. Si vous sentez que cette relation vous rend triste ou vous retire votre énergie, fuyez-la.

6 – S’autoriser à vivre ce qui fait vibrer pour être soi-même

Vous êtes dans les transports et vous écoutez votre musique préférée, celle qui vous met de bonne humeur tout de suite, qui vous donne le sourire. Votre corps a envie de danser, vous voudriez juste être dans votre salle de bains en train de vous préparer à sortir plutôt que sur le chemin du travail. Que penseraient les gens si vous vous mettiez à bouger toute seule, les écouteurs sur les oreilles ? Vous n’oseriez jamais… Ahah pourtant que c’est bon de se sentir libéré du regard des autres !

Un jour un homme est venu me voir dans la rue et m’a dit : « excusez-moi, cela fait plusieurs fois que je vous vois sourire dans les transports avec vos écouteurs, je peux vous demander pourquoi ? » En fait c’est ça que pensent les gens ; enfin l’infime partie des gens qui s’ennuient et s’amusent à regarder les personnes autour d’eux quand ils sont en situation d’attente… « Whaou cette femme dégage quelque chose, une personnalité hors-du-commun, elle brille au milieu de cette foule et peu de gens s’en rendent compte ».

Maintenant vous avez les clefs pour vous autoriser à être Vous-même et respecter votre Etre. Vous êtes sur le bon chemin vers la rencontre avec les bonnes personnes, puis La bonne personne.

Et vous, avez-vous l’impression d’être pleinement vous-même dans vos relations ? Répondez-moi en commentaire 🙂

Marie Godard, votre coach relationnel

Lire aussi Pourquoi je n’attire que des cons / connasses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *