Dois-je accepter une relation sans engagement ?

Vous avez rencontré une personne merveilleuse, c’est comme un petit coup de cœur. Vous commencez à vous emballer un peu, vous discutez beaucoup, vous sentez l’osmose pointer.

relation sans engagement

Et là douche froide : cette personne vous informe qu’elle ne souhaite pas de relation sérieuse pour le moment et vous propose de continuer à vous voir sans vous « prendre la tête ». Autrement dit elle vous propose une relation sans engagement. Si c’était quelqu’un d’autre, vous refuseriez très probablement la proposition poliment. Mais vous avez vraiment l’impression d’avoir rencontré une personne qui vous plait. Il lui manque seulement l’envie de s’engager un minimum avec vous.

Il n’y a pas de réponse juste à la question « Dois-je accepter une relation sans engagement », il n’y a pas de bon ou mauvais choix. Vous devez simplement faire attention à suivre les 3 points suivants :

Vous devez vous respecter

Votre décision quant à cette relation se prendra de pleine conscience et en fonction de vos besoins et envies. Personne d’autre que vous ne peut vous influencer sur votre choix. Ensuite il est important que vous vous respectiez tout au long de la relation avec cette personne. On ne donne pas tout de soi à l’autre dans l’espoir qu’il nous appartienne car c’est malsain. Si vous souhaitez vous amuser, profiter et lâcher prise, tant mieux pour vous. Tout le monde ne fait pas passer ses besoins en premier et c’est important.

Par contre si vous êtes attaché(e) à la personne et que vous vous sentez incapable de ne pas vous donner entièrement à elle, il est inutile de continuer car vous risquer de souffrir plus que d’en profiter. A vous de faire la balance entre la joie et l’éventuelle souffrance que cela occasionne. En effet accepter d’entrer en relation avec quelqu’un (peu importe la relation) suggère que les apports positifs soient toujours supérieurs aux négatifs.

Aussi vous devez vous sentir libre de quitter cette relation quand vous le voulez si c’est trop difficile, si vous commencez à vous attacher alors que l’autre personne a été claire : elle ne peut pas se projeter.

Qui dit « se respecter » dit « ne pas se mentir ». Ne vous persuadez pas que vous êtes en relation sans engagement par choix commun et que vous êtes une personne indépendante ; alors que vous en souffrez et que ce n’est définitivement pas un type de relation qui vous épanouit.

Vous ne devez pas avoir d’attentes envers l’autre

Marion se confie à moi : « Je suis vraiment déçue de Hugo ! Il ne trouve pas le temps de me voir depuis plusieurs semaines, je me suis fait avoir… ». En discutant un peu plus avec Marion je me rends compte que sa relation avec Hugo était floue depuis le début, elle ne savait pas vraiment s’ils étaient en couple ou pas et n’a pas osé lui en parler. Elle me dit que pour elle c’était clair que c’était le début d’une histoire. Je pense qu’avec l’expérience on sent rapidement la volonté de s’engager de l’autre ou pas, s’il a envie d’une relation sérieuse ou pas. Cela relève de l’intuition. La personne vous répond régulièrement, prend le temps de vous voir, vous fait passer en priorité, vous inclut dans ses projets des prochains jours.

Si ce n’est pas le cas, il est fort probable que l’autre ne sache pas vraiment ce qu’il veut avec vous. Alors, si vous ne mettez pas les choses au clair, vous risquez de souffrir en faisant durer la situation. Dans tous les cas si vous n’avez pas mis les choses au clair (ce qui est la responsabilité des deux personnes), aucun des deux ne peut avoir d’attentes envers l’autre. Donc un conseil : mettez au clair votre relation rapidement, pour éviter une déception et tout malentendu.

Dans le cas de la relation sans engagement c’est pareil : vous n’avez pas à avoir d’attentes envers l’autre, car vous acceptez que l’autre ne fasse pas partie de votre vie entièrement / officiellement. Du coup vous n’avez pas la légitimité de reprocher à l’autre de ne pas vous avoir donné plus s’il a été clair dès le début. L’autre ne vous doit rien, vous ne vous êtes rien promis. Il garde son espace, vous gardez le vôtre, vous ne demandez pas plus d’énergie de la part de l’autre. Il vous en donnera volontiers s’il en ressent l’envie, de lui-même.

Vous devez éviter de penser que la personne finira par changer d’avis

D’abord il est plutôt rare que la personne change d’avis. La plupart du temps si elle vous dit qu’elle n’est pas prête pour une relation (je sors d’une longue relation / dépression, j’ai un planning chargé en ce moment etc.), cela veut dire qu’elle ne le sent pas avec vous à ce moment-là. Il arrive malheureusement que la personne se mette en couple juste après avec quelqu’un d’autre. Il est possible qu’elle n’était effectivement pas prête à ce moment précis, mais il y a également de fortes chances qu’elle n’arrivait pas à s’imaginer en relation avec vous.

Rien n’est de votre faute bien sûr, tout est lié à personne. Elle peut bloquer sur un détail chez vous (vous avez les seins refaits, vous êtes « trop gentil », vous avez eu un enfant avec quelqu’un d’autre, vous avez comme projet de partir à la campagne alors qu’elle ne se voit qu’en ville…). Au final peu importe la raison, cela ne remet rien en cause chez vous. Et vous ne pouvez pas en vouloir à l’autre car il ne fait pas exprès d’avoir ces blocages. Il est possible que la personne change d’avis en apprenant à vous connaître. Mais si vous pensez dès le début qu’elle changera d’avis, vous risquez d’attendre un moment et d’accumuler les frustrations. C’est pourquoi je vous conseille de ne pas penser à cette éventualité ; et si cela arrive, ce ne sera qu’une bonne surprise !

Le concept de relation sans engagement au final est intéressant car pour être heureux(e) dans une relation, le mieux est de la vivre au jour le jour sans se projeter et sans se mettre la pression. Mais avec le temps bien sûr on a envie de projet, d’engagement. Et là ça se complique car on a davantage d’attentes vis-à-vis de l’autre qui risque de partir en courant, s’il n’est pas prêt ou est un frileux de l’engagement.

Toute expérience est bonne à prendre, mais il faut agir en ayant conscience des conséquences. Du coup il est important de s’écouter pour savoir si on a vraiment envie de vivre cette expérience. Parfois on attire ce type de relation car on n’est tout simplement pas encore prêt à vivre une relation engageante avec quelqu’un. Par contre si on est sûr(e) à 100% de ce qu’on veut dans une relation, il est important de se respecter et dire non avec assurance. Dans tous les cas vous serez fier/fière de votre parcours qui vous rapproche progressivement de votre but : attirer La bonne personne.

Avez-vous déjà vécu une relation sans engagement ? Est-ce qu’elle représente une expérience positive ? Je suis curieuse de connaître votre expérience 🙂

Marie Godard, votre coach relationnel

Lire aussi Pourquoi je n’attire que des “cons” / “connasses”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial