L’histoire de la rencontre d’Hélène et Jérémie : partons au Québec !

Québec feuille érable

Partons au Québec à la rencontre d’Hélène et Jérémie ! Ce joli couple s’est formé sur Tinder, célèbre site de rencontre.

Jérémie ne correspondait pas au profil idéal d’homme selon Hélène, et elle nous raconte ce qui les a rapprochés avec le temps. A travers son témoignage nous voyons qu’elle arrive à prendre de la distance avec leur relation pour pouvoir mieux l’appréhender et communiquer.

Un couple lucide et intime qui se soutient malgré les difficultés du quotidien. A vous de découvrir leur histoire 🙂

N.B. : les prénoms ont été modifiés par souci de confidentialité.

Marie : Bonjour Hélène ! Comment vous êtes-vous rencontrés avec Jérémie ?

Hélène : Bonjour Marie ! Nous nous sommes rencontrés via le site de rencontre Tinder. Pour notre premier rendez-vous, nous sommes allés nous promener dans un parc.

Marie : Cadre sympathique pour un premier rendez-vous ! Est-ce que cela a été une évidence dès le début ? Est-ce que Jérémie correspondait à un idéal pour toi ?

Hélène : Non je ne peux pas dire que c’était une évidence. C’est au fur et à mesure des rendez-vous que j’ai appris à le connaître et à le trouver attirant, tant dans sa personnalité que physiquement.

Marie : L’attirance s’est formée avec le temps… Et au bout de combien de temps as-tu pensé que c’était la bonne personne ?

Hélène : En fait il est difficile de savoir ce qu’est la “bonne personne”. Avec mon ex, avec qui je suis restée 4 ans, je pensais avoir trouvé la « bonne personne ». Je me demande s’il n’y a pas plusieurs « bonnes personnes » dans nos vies, en fonction de ce que l’on traverse, de ce que l’on recherche et de notre propre connaissance de soi-même. Jérémie était donc la « bonne personne » au moment où nous nous sommes rencontrés mais peut-être que dans 10 ans, il ne le sera plus.

Marie : Effectivement je pense aussi qu’il peut y avoir plusieurs bonnes personnes et que cela dépend de notre évolution personnelle. Est-ce que tu estimes avoir eu un déclic en toi qui a provoqué cette rencontre avec Jérémie ?

Hélène : C’est certain que psychologiquement j’étais prête à rencontrer quelqu’un et j’avais une meilleure idée de mes besoins au sein d’un couple. Aussi quand j’ai rencontré Jérémie, je lui ai donné une chance, parce que je sentais une connexion entre nous, même s’il ne correspondait pas à l’idéal physique que j’avais des hommes depuis l’adolescence.

Marie : Qu’est-ce que tu aimes particulièrement chez Jérémie ? A l’inverse quels sont ses défauts qui t’embêtent plus ? 🙂

Hélène : J’adore discuter avec Jérémie ! Il est très cultivé, s’informe beaucoup dans plein de domaines différents. Cette curiosité intellectuelle me rejoint énormément. Et en plus il sait cuisiner ! C’est le petit plus qui m’a fait tomber dans ses bras ahah!

Depuis que je vis avec Jérémie, j’ai remarqué que nous étions très différents sur certains aspects, comme le ménage, la gestion des papiers/factures/rendez-vous… il est très procrastinateur et ça peut vite m’angoisser et me donner le sentiment que je dois faire beaucoup de choses à sa place.

Marie : Oui la fameuse charge mentale… Qu’est-ce que tu apprécies particulièrement dans votre relation ? En quoi est-elle différente de tes histoires passées ?

Hélène : Jérémie ne se met pratiquement jamais en colère, ça m’a surprise parce qu’avec mon ex, on se disputait souvent, on criait, on pleurait. Jérémie a une manière différente d’aborder les problèmes, alors ça m’apprend à communiquer différemment et mieux ! Je trouve cela beaucoup plus mature et reposant. Aussi c’est la première personne avec qui je vis en couple. Cela a amené son lot de défis.

Marie : Une belle étape effectivement qu’est l’emménagement ensemble ! Alors comment avez-vous réussi à traverser les moments difficiles ?

Hélène : Justement il a fallu que l’on apprenne à vivre ensemble, alors que depuis mes 17 ans j’avais vécu la plupart du temps seule. Pendant notre première année de vie commune, Jérémie a eu un épisode de dépression intense. Il a changé de travail, passant à un horaire du soir, et moi-même j’ai consulté une psychologue pour faire le point sur certains aspects de ma vie. Aujourd’hui encore nous apprenons à vivre avec ces bouleversements, le manque d’énergie pour moi, le manque de libido pour lui dû aux antidépresseurs, le fait qu’on se voit peu. On croit en notre amour, à ce “nous” et on avance tant bien que mal. On communique beaucoup aussi. Sur nos émotions, enfin surtout moi qui ai du mal à gérer la différence d’horaires.

Marie : Qu’est-ce qui selon toi fait la force de votre couple ?

Hélène : Les moments où nous sommes juste tous les deux ! On est complice, amoureux, on essaie de profiter de chaque petit moment ensemble.

Marie : Merci Hélène de nous avoir accordé ton temps ! Est-ce que tu aurais des conseils à donner à nos lecteurs qui souhaitent attirer la bonne personne ?

Hélène : Mieux se connaître est vraiment important ! Je crois que cela évite de s’engager dans des relations qui ne nous conviennent pas et de ressortir malheureux et frustré, comme j’ai déjà pu le faire dans le passé. Il faut donc apprendre à s’écouter et à se faire confiance. Même si cela signifie être célibataire un peu longtemps.

Merci à Hélène pour son témoignage profond et son auto-analyse intéressante !  Avez-vous déjà vécu une histoire avec une personne rencontrée sur un site de rencontre ? Était-ce une bonne expérience ? Dites-moi tout en commentaire 🙂

Marie Godard, votre coach relationnel

Lire aussi le témoignage de Christine sur sa rencontre avec Etienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *