L’amour passionnel peut-il durer ? On vous explique tout !

amour passionnel

L’amour passionnel, c’est quoi ? Peut-on garder la passion, la flamme dans son couple, pendant longtemps, jusqu’au bout ?

L’impression que le cœur va sortir de notre poitrine, toutes nos pensées qui sont dirigées vers lui/elle, les retrouvailles si fortes en émotion… On a presque tous déjà connu cette sensation d’alchimie, d’euphorie, cet amour passionnel que l’on ne peut expliquer.

La passion amoureuse survient souvent en début de relation, et change la vie des personnes qui le vivent. Mais l’amour passionnel peut-il durer dans le temps ?

L’amour passionnel : ce qu’il se passe en vous

La passion amoureuse survient lorsqu’on ressent des émotions très fortes pour quelqu’un, que l’on ne peut contrôler et qui dépassent la raison. Cela nous tombe dessus sans qu’on s’y attende. La passion amoureuse provoque un déséquilibre psychologique, car toutes les pensées sont tournées vers la personne en question. Le travail, les proches, les activités : tout le reste devient secondaire.

Il s’agit en fait d’un changement hormonal : une baisse de sérotonine (responsable du bonheur) et une augmentation de la dopamine (responsable de la sensation de plaisir). C’est pourquoi quand on vit un amour passionnel on alterne entre le plaisir et la souffrance lié au manque. L’autre peut même devenir une obsession, une drogue.

Pourquoi l’amour passionnel est-il addictif ?

Nous avons vu que lorsqu’on vit un amour passionnel, la plupart de nos pensées sont tournées vers la personne en question. Quand ce n’est pas réciproque, ou que la personne du jour au lendemain ne semble plus ressentir la même chose que nous, c’est tragique, car c’est très difficile de sortir de cet état.

Certaines personnes sont dépendant de la sensation de passion amoureuse, et ne recherchent que cela dans leurs relations. C’est ainsi que de nombreux couples se séparent rapidement, une fois la passion des débuts passée, une fois qu’ils voient l’autre tel qu’il est vraiment. Une fois qu’il n’y a plus d’idéalisation possible.

Certaines personnes ont besoin de passion dans leurs relations amoureuses, tout comme dans leur vie en général (activités, job etc.). Elles aiment cette sensation car elles se sentent vivantes (pulsion de vie), elles se sentent exister.

Certains sont accros à la passion amoureuse car cela rend leur vie plus palpitante, moins plate. Ils sont tout le temps en recherche d’émotions fortes, qu’ils retrouvent à travers la découverte d’une nouvelle personne, un nouveau corps, une nouvelle personnalité. Et une fois que le quotidien les rattrape, ils cherchent à retrouver cette passion, avec quelqu’un d’autre encore.

Pourquoi la passion des débuts ne dure qu’un temps en couple

Quand on est touché par la passion, cela veut dire qu’on a réussi à lâcher prise (que la raison n’arrive plus à nous atteindre), et qu’on ressentait probablement un manque affectif, que l’autre semble pouvoir combler. Cela crée un déséquilibre, et à un moment donné l’un des deux risque de se sentir étouffé par la dépendance de l’autre.

L’amour passionnel peut durer quelques semaines à quelques années maximum.

Lorsque le changement hormonal s’arrête et qu’on revient à la normale (ce qui peut survenir du jour au lendemain, car il ne s’agit pas d’amour véritable à ce stade), c’est comme si on voyait soudainement le vrai visage de l’autre. Si la passion ne s’est pas transformée en amour sain et véritable, on va se détourner rapidement de la personne.

Comment passer de la passion amoureuse à l’Amour vrai

La passion amoureuse peut laisser place à l’Amour véritable. Mais pour que ce soit le cas, il faut que les deux personnes acceptent les imperfections de l’autre.

Elles doivent accepter de ne pas sentir des émotions fortes tous les jours, même si des épisodes de passion peuvent survenir de temps en temps. La passion peut s’entretenir dans le temps, mais il ne faut pas dépendre d’elle si l’on veut construire une relation d’amour vrai.

L’amour véritable est créé sur une base d’amitié, de tendresse. Comme on l’a vu plus haut, la passion provoque le plaisir autant que la souffrance, car le manque est vécu comme une frustration insupportable, et on veut posséder l’autre. A l’inverse, l’Amour véritable suppose que l’on veuille le bien de l’autre.

Pour résumer, je dirais qu’on subit la passion car c’est du domaine hormonal, alors qu’on choisit l’Amour dans le sens où cela demande des efforts et d’accepter l’autre tel qu’il est.

Et vous, avez-vous déjà vécu un amour passionnel ? 😊

Marie, votre Love Mentor

Les lecteurs de cet article ont aussi lu L’Amour inconditionnel existe-t-il ?

A quel point le sexe est-il important dans un couple ?

4 Replies to “L’amour passionnel peut-il durer ? On vous explique tout !”

  1. Merci Marie !
    Tu as su en quelques mots expliquer pourquoi la passion amoureuse n’était pas un but en soi. Ne pas la redouter et ne pas l’idéaliser.
    L’amour qui dure est basé sur la multiplication des liens entre les personnes. La confiance qui se construit. Se donner et recevoir.
    Toujours beaucoup de plaisir à te lire !

    1. Oh merci à toi Geoffrey contente que cet article te plaise 🙂 Très bien résumé, et oui l’amour qui dure se construit au fur et à mesure. C’est le voyage qui compte, pas la destinations 🙂 Prends soin de toi

    1. Bonjour,
      Je dirais qu’une partie de vous a sûrement peur de souffrir, car pour elle l’engagement peut signifier la souffrance. Donc une partie de vous voit surtout les côtés négatifs de l’engagement : routine, ennui, fin de la passion, de la légèreté, joie etc.
      Que signifie pour vous la passion ? Comment vous fait-elle sentir ?
      La passion fait qu’on se sent vivant(e), et parfois les effets ressentis sont proches de ceux ressentis quand on est drogué(e) : joie, motivation, stress agréable, sens décuplés etc.
      Donc peut-être que vous recherchez ces effets pour combler quelque chose en vous, et vous vous nourrissez de cette passion-fusion des débuts. Quand vous ne l’avez plus, vous ne vous sentez plus “vivante” et avez besoin de vous nourrir à nouveau, donc ailleurs.
      Si cela vous fait souffrir, car vous avez aussi envie de construire d’un autre côté, en prendre conscience est déjà un très grand pas 🙂
      Bon courage à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *